Le bon poids pour préserver sa santé

tout pour être en forme

Régulièrement, les magazines et autres émissions médicales répètent les bienfaits d’une activité physique modérée et du besoin, dans une société sédentaire, de prendre le temps de marcher, de monter les escaliers plutôt que l’ascenseur. Bref, de bouger un minimum.

perte poids

Crédit photo : Perte de poids Montréal

S’il est vrai que marcher vingt minutes par jour augmente l’espérance de vie, il est encore plus vrai qu’une activité modérée plus longue entraîne des bienfaits encore plus grands.

Le site Clinique Minceur Idéal St-Laurent considère que les raisons objectives de la pratique d’une activité physique sont bien sûr à la fois d’ordre physique, mais aussi d’ordre psychologique.

  • les raisons d’ordre physique : elles sont principalement d’ordre médical et d’une manière plus précise pour le sujet qui nous préoccupe, d’ordre musculaire.
  • les raisons d’ordre médical : d’après des études, la pratique régulière d’un sport réduit le taux de mortalité. Les gens actifs vivent plus longtemps. Trois heures de sport par semaine suffisent pour augmenter ses chances d'atteindre la longévité maximale.

Les individus sédentaires courent trois fois plus de risques de souffrir d’un infarctus du myocarde ou d’une attaque cérébrale que les personnes physiquement actives. En ce sens, trois heures par semaine de sport et une alimentation équilibrée suffisent.

L’exercice réduit le risque de maladies cardio-vasculaire en ayant un effet sur la baisse de la tension artérielle, sur la baisse de la glycémie (sucre dans le sang), sur l'augmentation du bon cholestérol et sur la baisse de la viscosité du sang. Mais le plus important est que l’exercice protège contre nombre de problèmes de santé :

  • hypertension artérielle
  • excès de cholestérol
  • diabète non insulinodépendant
  • trouble respiratoire
  • constipation
  • cancer du colon
  • ostéoporose
  • obésité